Amoureux et heureux, malgré nos différences après 50 ans, est-ce possible ?

Grosse question, surtout qu’après 50 ans+, on sait ce qu’on veut et ce qu’on ne veut plus.

Et en tant que célibataire, vous avez certes entendu dire des phrases du genre : Té ben trop difficile, tu vas finir vieille fille, mon gars arranges-toé si tu veux te remarier et j’en passe.

On s’entend qu’il n’est pas évident après 50 ans + de repenser sa vie avec un.e conjoint.e après quelques années de célibat. Qui dit célibat, dit liberté de faire ce qu’on veut et quand on veut. Ouf les compromis, on repassera, car vivre à deux, ce n’est pas toujours du cinéma, comme disait la chanson. Et ça fait peur d’y replonger, surtout si on a vécu des relations en eaux troubles, avec plein de valeurs contradictoires à gérer.

AMOUREUX ET HEUREUX AVEC DES DIFFÉRENCES : OUI POSSIBLE !
Hé oui semble que cela soit possible selon l’auteur François St Père dont les extraits de la couverture de son livre sont optimistes tant pour les couples que les célibataires à la recherche de partenaires.

Vous êtes amoureux et vous aimeriez que ça dure? Votre relation de couple n’est pas satisfaisante? Vous vous demandez comment retrouver le plaisir de vivre à deux? Les relations de couple peuvent parfois devenir déroutantes lorsque les partenaires ignorent pourquoi, avec le temps, ils sont devenus intolérants l’un envers l’autre. Dans 80% des cas, c’est l’incompréhension devant les différences individuelles qui est à l’origine des conflits et des divorces.

MAIS AVANT DE VIVRE BIEN AVEC L’AUTRE, FAUT ÊTRE BIEN AVEC SOI Cependant, pour reconnaître ces différences, il faut d’abord bien se connaître soi-même, savoir qui l’on est et d’où l’on vient. Ensuite, on peut apprendre à faire preuve de plus de souplesse et à composer avec les disparités, les limites et les vulnérabilités de l’autre. Que vous soyez en couple ou à la recherche de l’âme sœur, cet ouvrage vous aidera à développer une relation fondée sur la compassion, l’acceptation, la confiance et la complicité. Et, enfin, à cesser de chercher à avoir toujours le dernier mot!

Il y a de nombreux tableaux, et il faut contrôler ses émotions et ses humeurs parfois. Et vivre avec son clone n’ai rien d’intéressant. Alors vive les différences en tout ou presque.
166 pages chez www.quebecor.com

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.